Inspirés (ou pas) par la dentelle, Mode et Création sont bien présentes à Calais

Quand on parle de mode à Calais, on l’associe souvent à la dentelle de Calais, mais saviez-vous que notre territoire regorge de personnalités dans ce milieu ? Modèles photos, créateurs de marques et de produits emblématiques à l’ouverture de boutiques, nous pouvons dire que Calais est tendance !

Je suis allée à la rencontre de ces personnalités afin de les découvrir et de vous partager quelques bons plans mode du moment. Cette liste est certainement très loin d’être complète, n’hésitez pas à nous envoyer un message à promotion@calais-cotedopale.com

Tout d’abord, mettons l’accent sur deux personnalités : Nacer Manseur et Marie-Hélène Ledoux.

De KLA District à Célio

Originaire du quartier du Beau-Marais, Nacer Manseur  a commencé à danser dans les années 2008/2009 chez KLA District. En master 1 staps  en 2017-2018 afin de devenir professeur de sport, cette orientation lui vient de sa passion pour la danse.
10 ans de danse à son actif, il cumule le titre de Champion de France de Gymnastique en 2016, vice-champion en 2017. A 22 ans, ce que préfère le calaisien dans la danse, c’est la notion de partage, qu’il retrouve dans les valeurs de l’association de hip hop, dans laquelle il s’investit.
En effet, KLA District transmet cette passion aux autres jeunes en proposant des méthodes d’apprentissage différentes. Dans le prolongement de cette association, il a créé le Collectif We For You. Avec d’autres artistes, il propose des shows chorégraphiques et des cours de danse.

Outre la danse, Nacer Manseur, se consacre aussi au mannequinat. Après avoir été modèle pour Macadam Karma, une marque de vêtements pour hommes, créée par la Calaisienne Marie-Hélène Ledoux, et Made in Calais, Nacer a été repéré par la marque de vêtements Célio.
La marque recherchait un danseur, il a  envoyé des vidéos, et la marque l’a contacté.
C’est en mai que commence cette nouvelle aventure. Il a ainsi posé pour la marque Celio International, dans le cadre d’une nouvelle campagne pour promouvoir une nouvelle collection pour hommes, et a également tourné une petite séquence vidéo.
Nacer Manseur a donc allié la danse à la mode, qui était le but recherché par la marque afin de mettre en avant des vêtements flexibles.


La campagne a été lancée en septembre dernier, si vous les avez manqué, voici une vidéo . 

 

Macamdam Karma, une jeune marque qui monte dans le milieu du prêt-à-porter

C’est pour habiller ses filles que Marie-Hélène Ledoux s’est mise à la couture en 2010. Au fil du temps, elle progresse et pense à la création d’entreprise.
Il y a quatre ans, elle décide de se lancer et intègre la couveuse d’entreprise avec l’idée de développer son activité de conception de vêtements pour femmes, enfants et hommes, pour au final se spécialiser dans les vêtements pour hommes avec la création de Macadam Karma.

Depuis, la jeune calaisienne est sur tous les plans !
Elle a été sélectionné par Who’s Next à Paris, le plus important salon du prêt-à-porter, pour exposer ses créations aux professionnels pendant quatre jours. Ce salon, c’est la référence dans le milieu, et quand elle a appris que la direction de Who’s Next trouvait que sa marque pouvait exposer seule, une réelle opportunité s’est présenté à elle.
Elle a alors proposé une collection spécialisée dans le street-wear, avec des vêtements en noir et blanc graphique, comme des sweats, bonnets et chemises jersey baseball. Un succès puisque la marque s’est démarquée et arbore un bilan positif avec des contacts aux Etats-Unis, Pays-bas, Liban et Maroc.

A chaque nouvelle collection, la directrice artistique de Macadam Karma s’associe à un artiste. En passant par Ben l’Oncle Soul, Youssoupha et Boris Diaw et Ronny Turiaf, deux basketteurs de la NBA ! La marque affiche aussi le calaisien Nacer Manseur, précédemment cité
Pour sa nouvelle collection, la jeune créatrice poursuit dans le style éthique. Après avoir mis en avant le Ghana avec des motifs traditionnels, elle a fait cette fois-ci appel à un artiste de la région parisienne spécialisé dans le street-wear, Stew, pour être le visage de cette collection sur le thème des samouraïs et du Japon.

Une marque 100% made in Hauts-de-France, de quoi être fière ! C’est l’un des aspects auquel tient beaucoup Marie-Hélène Ledoux : faire en local. Les créations voient le jour à Calais, sont réalisées dans un petit atelier de confection dans l’Audomarois, et la broderie se fait à Caudry. 

Des produits 100% made in Calais

Laura-Julia Fiquet remet au goût du jour la jarretière à message en dentelle de Calais

Laura-Julia Fiquet s’est donné pour défi de redonner ses lettres de noblesse à la jarretière Made in Calais (production Noyon Dentelles).

Ce projet est lié à sa vie de maman d’un petit garçon autiste de 6 ans. Elle a dû se construire une vie professionnelle adaptée à sa vie. Tout débute avec le lancement de son blog consacré à sa passion, la lingerie, où elle partage ses connaissances sur la dentelle d’Alençon, de Bayeux, et de Calais bien sûr. Peu de temps après, elle crée son site de vente en ligne de lingerie made in France.

Ce projet, Laura-Julia Fiquet  l’avait déjà bien en tête : une jarretière en dentelle de Calais personnalisable avec un message brodé. Pourquoi la dentelle de Calais ? « Car c’est la plus belle du monde ». Elle lance alors une opération de financement participatif afin de réunir 3000€ pour la finalisation de son prototype, indispensable avant la production et la mise sur le marché.
Ce produit sera une production 100% française, des matières premières à l’assemblage et au packaging.

Saviez-vous que la jarretière que nous connaissons aujourd’hui n’a rien à voir avec celle des origines ? La jeune créatrice nous explique, qu’au 18ème siècle, la jarretière était un incontournable de la garde-robe, tous milieux confondus. Son apparition remonte au Moyen-Age et elle se présentait sous la forme de rubans de tissu que les femmes nouaient au niveau de leur jarret pour maintenir leurs bas. Des messages commencent à être brodés comme « Halte là on ne passe pas » ou encore « 1000 m’amusent, un seul me fixe », ce qui était quelque chose d’intime et romantique.

La bague calaisienne est de retour

En 2017, la bijouterie Lambert à Calais annonçait vouloir relancer la célèbre Courguinoise, après discussions avec l’association Calais, Histoires et Traditions.
Pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, cette bague était traditionnellement offerte par les fiancés à leurs promises, courant 19ème siècle, dans le quartier maritime du Courgain maritime. Réalisée en or ou en argent, la bague Courguinoise avait l’aspect d’un serpent entourant le doigt de la jeune femme. Selon la fortune de la famille des jeunes fiancés, elle comprenait deux, trois voire quatre tours.
L’idée de remettre au goût du jour cette bague nous vient de Messieurs Gérard Noël, président de l’association Calais Histoire et Traditions et Alexis Lambert, gérant des bijouteries Lambert installées à Calais et Boulogne sur mer.

La bague reprend alors la forme traditionnelle du serpent, en or gris ou jaune, avec un prix à partir de 595€. Une version « modernisée » est aussi disponible au prix plus abordable de 129€, en argent et avec la tête du serpent couronnée d’oxydes de zirconium, une imitation de diamants.

Voici quelques photos de la bague d’aujourd’hui, et si jamais vous souhaitez acquérir la fameuse bague serpent, rendez-vous à la bijouterie Lambert, 23 Boulevard La Fayette à Calais.

De nouvelles boutiques

Lunatik Mode : De la page Facebook à la boutique en centre-ville 

En 2016, nous avions découvert le lancement d’un site de vente en ligne de mode « Lunatik Mode » par la calaisienne Pauline Seno. Après avoir créé sa boutique sur le web, la jeune calaisienne voulait tenter l’aventure en centre-ville en ouvrant sa propre boutique. Cela a toujours été une idée qu’elle avait gardé en tête dès le lancement de sa page Facebook, mais aujourd’hui, l’opportunité s’est présentée à elle. En effet, grâce au plan de relance de la ville, Pauline Seno a jeté son dévolu sur une  boutique du boulevard Lafayette.

En un an et demi, Lunatik Mode, créée en novembre 2016, a bien grandi. La Calaisienne fait des ventes tous les jours et compte désormais entre 70 et 80 fournisseurs. Elle a également fortement soigné la présentation de la boutique avec deux modèles qui posent désormais pour elle sous les yeux d’une photographe.

L’univers de la boutique, ouverte en mai,  c’est un esprit et une décoration très féminine, avec des écrans diffusant les shootings des articles afin que les clientes puissent voir directement le vêtement porté. Cependant, connue pour son service de livraison en moins de 24h, avec l’ouverture de la boutique, cette idée devra être repensée. En attendant, vous pourrez toujours commander en ligne et retirer votre commande en magasin, pratique et gain de temps assuré !

Vous pouvez découvrir ses collections et passer commande sur sa boutique en ligne. 

La créatrice Vanouchkaïa a désormais son atelier de création

Vanouchkaïa, ce nom vous dit peut être quelque chose… En effet, Valérie Maguin, originaire de Béthune, s’est mise à la création depuis 10 ans maintenant. Membre d’une troupe de théâtre, tout a commencé lorsqu’elle s’occupait des costumes pour les représentations en y incorporant de la dentelle.Peu de temps après, Elle décide de se spécialiser dans le vêtement en intégrant une formation de modéliste dans le prêt-à-porter féminin à Roubaix. Cependant, elle est vite attirée par les accessoires, qui sont devenu son métier à plein temps depuis 4 ans.

Vanouchkaïa propose sacs, pochettes, porte-monnaie, porte-clés, nœuds papillons, cravates, le tout très colorés. La particularité de ces produits est qu’ils fonctionnent par duo, un nœud papillon associé à un sac, ou bien un sac avec un chemisier.

Récemment, elle a installé son atelier rue du Duc de Guise. Après dix ans de travail à domicile, le manque d’espace et le désir d’avoir un lieu dédié à la couture l’ont poussé à sauter le pas. Cet atelier ouvert, lui permet également de gagner en visibilité, en plus de sa présence dans différents points de ventes*. Par la suite, Vanouchkaïa envisage de rendre cet endroit pratique et convivial à la fois, en y organisant des cours collectifs ouverts aux amateurs.
 

IDEES DENTELLE
Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode
135 quai du commerce 
62100 Calais 

 

ANNE DE LA SOURCE 
Home decoration
221 rue de la motte au bourg
62179 Tardinghem

OFFICE DE TOURISME DE LILLE
Palais Rihour - Place Rihour 
59000 LILLE
 

ART'HOME 
5 square des fontinettes 
62100 CALAIS

MUSEE DES DENTELLES ET BRODERIES
place des mantilles 
59540 CAUDRY
 

Optique Gambetta 
68 bd Gambetta 
62100 CALAIS

 

Village des METIERS d'ART de DESVRES 
Chaussée Brunehaut 
62240 LONGFOSSE 

CAP NATURE
Produits régionaux - Cap-Gris-Nez
200 route du musée
62179 Audinghen


 

Signature F révolutionne la dentelle de Calais

Cette jeune marque de vêtements de luxe est l’œuvre d’une mère et ses deux filles : Françoise, Emmanuelle et Valériane. Héritières d’une lignée de dentellières, dont le père et le grand-père ont transmis leur passion et leur expertise, elles ont choisi de se lancer un défi : remettre au goût du jour la dentelle de Calais.
Issus d’une famille de fabricants, les Féramus, Françoise avait gardé dans ses cartons quelques échantillons de dentelle familiale, c’est en les découvrant une nouvelle fois que l’idée lui est venue.

Le but était alors de rendre la dentelle moderne, jeune et élégante, et montrer que l’on peut la porter pour aller travailler ou pour sortir.
Symbole de qualité jusqu’au bout, puisque les trois noms de ces jeunes femmes symbolisent trois qualités : Valériane qui signifie précieuse, Emmanuelle qui représente l’élégance et Françoise évoquant la féminité.

La marque ne travaille qu’avec de la dentelle Leavers, signe de produits haut de gamme, qui a été labellisée « Calais Dentelle » en 1958, propriété de la Fédération Française de la Dentelle et de la Broderie. Ce label est récemment devenu « Calais-Caudry Dentelle » en 2016.
Reflet de l’élégance, la sophistication et de la modernité féminine, Signature F ajoute à cela des tissus de qualité, comme de la soie, du cuir ou de la fourrure.
Vous pourrez retrouver à travers leurs collections des vêtements du quotidien et de soirée comme des tee-shirts, chemisiers, vestes, jupes et robes.

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.