Théâtre classique : Les beaux jours de SAMUEL BECKETT

Théâtre à Calais

58e4da2272e7e591048b51ecplandesalle-9353a.jpg
  • Sitôt achevée l’anglaise originale, Beckett écrivit
    la version française et la confia à Madeleine
    Renaud et Jean-Louis Barrault, qui la créèrent en
    1963. Elle devint un de leurs emblèmes, Renaud
    la jouera jusqu’à 86 ans : la pièce d’une vie. Car
    c’est de vie qu’il s’agit. Une petite et simple vie,
    d’une femme, dit le texte, qui monologue enfoncée
    jusqu’à la taille dans un mamelon de terre et
    d’herbes sèches, au beau milieu d’un nulle-part
    désertique « imaginairement réel ». Ce pourrait
    être un cauchemar. Or le moindre événement
    ici fait sens, remplit une âme de joie, incite au
    lendemain. Performance pour une actrice, Oh les
    beaux jours se tisse ainsi de rires et d’émotions, de
    plaisirs infimes portés à l’incandescence éblouie.
    Beckett n’est pas un auteur « social » : l’humain
    l’intéresse plutôt comme vecteur de langage. Si on
    le range faute de mieux au rayon de l’absurde, voire
    parfois de la cruauté, c’est peut-être aussi parce
    qu’il interroge sans fin, sans fard, dans tout son
    théâtre, le corps vieilli devenu gag et la mort — pas
    même grignoteuse, puisque de temps il n’est plus,
    simplement une attente.
    20h30
    Grand Théâtre de 4 à 12€
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Théâtre Classique : Les Beaux Jours De Samuel Beckett :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Théâtre Classique : Les Beaux Jours De Samuel Beckett, soyez le premier à en laisser un !