LE MYTHE DU DRAGON DE CALAIS

« Sous l’épaisse croûte terrestre, circulent de profondes galeries qui relient les mers et les continents. Parfois ces galeries se ramifient et s’élargissent au point de créer des mondes dans lesquels évoluent des créatures fantastiques… De ce dédale enfoui, les grandes villes humaines sont les portes, elles ouvrent les passages qui relient le monde souterrain au nôtre. Depuis l’aube des temps ces « portes » sont fermement scellées par des pierres sacrées.

Lors des travaux récents menés pour étendre le port de Calais, les ouvriers ont descellé, sous la mer, la pierre sacrée qui verrouille la porte du Nord et protège la surface de la terre des mondes enfouis. Une créature fantastique a alors réussi à franchir la porte pour s’inviter dans notre monde, les empreintes relevées dans le sable sont celles d’un gigantesque Dragon… » Le 1er novembre 2019, libéré des mondes souterrains, le Dragon de Calais s’est éveillé pour entrer dans la ville lors d’un grand spectacle de la Compagnie La Machine.

 

FICHE D’IDENTITÉ

Hauteur : 10 à 15 mètres
Largeur :  5 à 17,5 mètres ailes déployées
Longueur : 25 mètres
Poids : 72 tonnes
Vitesse : 0 à 4 km / h
Propulsion : Hybride
Matériaux :  bois, métal, cuir, toile, cuivre
Manipulations :  4 à 6 personnes
Capacité :  50 personnes
Durée du tour : 30 minutes environ

Informations et réservations sur le site de la Compagnie du Dragon.