Croyez-nous, le panorama du front de mer de Calais a peu d’équivalent et on ne parle pas seulement du Dragon de Calais ! Passés les centaines de chalets issus d’une tradition centenaire et son immense plage où la baignade est surveillée, les regards se posent inévitablement vers un horizon marqué par la présence des car-ferries assurant la liaison avec l’Angleterre….dont il n’est pas rare d’apercevoir les falaises blanches de Douvres à une trentaine de kilomètres en face de Calais.

Se promener comme les Calaisiens

Pour voir au plus près ces ferries, les montrer à vos enfants une fois le château de sable achevé, la jetée promenade qui s’avance en mer est un excellent point d’observation...à faire lors de votre séjour ! Celle-ci est d’ailleurs très prisée des pêcheurs (en quête de maquereau, flet, lieu, anguilles...), promeneurs en quête d’iode mais aussi des amateurs de photos et de «selfies ». Pour rejoindre cette jetée en venant du centre-ville, empruntez à pied le  sympathique perré Risban, où on longe le port et son activité d’un côté, la forteresse du Fort Risban et le Dragon de Calais de l’autre !  Quant à la digue, elle longe le front de mer sur près d’1,5 kilomètre, rejoignant la commune voisine de Blériot-Plage…baptisée ainsi en référence au célèbre pionnier de l’aviation.

Un front de mer rénové

Tout au long de l’année, le front de mer de Calais est un lieu prisé par les locaux, tant pour se promener que pour pratiquer une activité sportive. Avec la totale rénovation qui va s’achever pour la saison 2021, cela va être renforcé ! Mobilité douce, zones d’activités sportives, lieux de repos, points de vue, spot de restauration….tout le monde y trouvera son compte pour donner au front de mer de Calais une vraie ambiance de station balnéaire avec le riche programme estival « Calais anime l’été ».

Poisson, moules, glace ou frites ?     

Alors Calais c’est son port, son Dragon, ses Six Bourgeois, sa dentelle, le tunnel….mais c’est donc aussi sa plage de sable ! C’est ce que l’on peut littéralement dénommer une plage à la ville…car même si les solutions de transport public gratuit et de parking (gratuit aussi !) sont nombreuses à proximité du front de mer, il faut à peine un petit quart d’heure de marche pour rallier le centre ville à la digue. Plage à la ville, le front de mer ne manque pas de propositions en matière de restauration : gastronomique où l’on se laisse tenter notamment pas les poissons de nos côtes, moules, délicieuses glaces ou frites de « Ch’Nord »…le choix est large !