Voir les photos (4)

La Statue des Six Bourgeois de Calais

Site et monument historiques à Calais

  • C’est un des premiers épisodes de la guerre de Cent Ans. Après sa victoire de Crécy (août 1346), Edouard III d’Angleterre mène le siège de Calais, ville alors entourée de remparts, dans le but d’affamer la population. La cité se rend le 4 août 1347. Eustache de Saint-Pierre, Pierre et Jacques de Wissant, Jean d’Aire, Jean de Fiennes et Andrieus d’Andres se dévouent alors pour sauver les survivants. Edouard III d’Angleterre avait exigé que des notables viennent lui remettre les clés de la...
    C’est un des premiers épisodes de la guerre de Cent Ans. Après sa victoire de Crécy (août 1346), Edouard III d’Angleterre mène le siège de Calais, ville alors entourée de remparts, dans le but d’affamer la population. La cité se rend le 4 août 1347. Eustache de Saint-Pierre, Pierre et Jacques de Wissant, Jean d’Aire, Jean de Fiennes et Andrieus d’Andres se dévouent alors pour sauver les survivants. Edouard III d’Angleterre avait exigé que des notables viennent lui remettre les clés de la ville, vêtus d’un drap et d’une corde autour du cou... La Reine Philippine de Hainaut leur aurait obtenu grâce auprès de son époux. La Couronne d’Angleterre met la main sur la ville pendant 211 ans, jusqu’à sa reprise par François de Guise en 1558, commandant les troupes françaises chargées de la reprise de Calais.

    Des siècles plus tard, un vieux projet calaisien refait surface, rendre un hommage. Une commande publique est passée au maitre Auguste Rodin et après bien des péripéties, l’ensemble de bronze (d’un poids de 1,5 tonne) est inauguré en 1895 à l’entrée du Parc Richelieu. La statue est déplacée sur la place d’armes entre les 2 guerres mondiales avant de trouver sa place actuelle – face à l’hôtel de ville – après la Seconde Guerre Mondiale.

    Le groupe en bronze des Six Bourgeois grandeur nature est aujourd’hui l’une des créations les plus connues d’Auguste Rodin. Et si la toute première fonte se trouve à Calais, onze autres éditions de la statue sont aujourd’hui visibles au Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague (Danemark), au Musée Royal de Mariemont (Belgique), dans les jardins du Parlement de Londres (Grande-Bretagne), au Musée Rodin de Philadelphie (États-Unis), au Musée Rodin de Paris (France), au Kunstmuseum de Bâle (Suisse), au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden Washington (États-Unis), au Musée national d'art occidental de Tokyo (Japon), au Norton Simon Museum of Art de Pasadena (États-Unis), au Metropolitan Museum of Art de New York (États-Unis), et au Samsung Foundation for Art and Culture de Séoul (Corée du Sud).