Statue tom Souville Photo office de tourisme calais cote d'opale.JPG

La statue Tom Souville

Site et monument historiques ,  Stèle, statue à Calais

  • Il est le corsaire qui a marqué l’histoire du port de Calais. Rien ne le prédestinait à une vie aventureuse si ce n’est son gout du risque, de la mer. A 11 ans, il embarque en tant que mousse. A 18 ans, il est déjà comme un marin expérimenté et participe à plusieurs combats face aux navires anglais. Il est blessé, 3 fois prisonnier (entre 1797 et 1808) des anglais. Trois évasions lui vaudront le respect des anglais qui le surnomment « Captain Tom ».

    En attendant sa majorité, et donc la...
    Il est le corsaire qui a marqué l’histoire du port de Calais. Rien ne le prédestinait à une vie aventureuse si ce n’est son gout du risque, de la mer. A 11 ans, il embarque en tant que mousse. A 18 ans, il est déjà comme un marin expérimenté et participe à plusieurs combats face aux navires anglais. Il est blessé, 3 fois prisonnier (entre 1797 et 1808) des anglais. Trois évasions lui vaudront le respect des anglais qui le surnomment « Captain Tom ».

    En attendant sa majorité, et donc la possibilité d’avoir une lettre de marque, il sert un autre capitaine. Entre 1811 et 1815 ses prises auraient ramené plus de 5 millions de Francs. En tant que corsaire calaisien Tom Souville arborait sur son navire le drapeau de Calais. En effet, Calais était l'une des 5 villes de France à être autorisée à avoir son propre drapeau, sur ordonnance royale (Dunkerque, Boulogne s/mer, Le Havre, St Malo). Il arrête ses activités de corsaires en 1837, à l’âge de 37 ans (avec déjà 25 ans de navigation, de luttes maritimes). Il devient capitaine de « malle » (les ferrys de l’époque) et a une vie civile très active : sauveteur, membre du Conseil municipal, administrateur de l’Hospice.

    En 1839, il décède en « Bourgeois » lui, l’aventurier à la vie bien remplie. Au port de Calais, une statue le représente pour rappeler ses exploits pour le Royaume de France. Sa tombe est au cimetière nord de Calais.