Voir les photos (7)

Le Fort Risban

Non Classé ,  Site et monument historiques ,  Ensemble fortifié à Calais

  • A l’origine se trouvait là un grand banc de sable. Arrivés en 1347, suite à l’épisode des Bourgeois de Calais, les anglais vont y bâtir une tour (Lancaster tower) dont le rôle était de contrôler l’accès au port. A partir de la fin du XVIe siècle, de profondes modifications lui sont apportées, tout en gardant son rôle de vigie du port en des temps incertains. Une petite garnison et une terrasse garnie de canons y étaient en place.

    Après une explosion qui en 1800 fit d’importants dégâts, de...
    A l’origine se trouvait là un grand banc de sable. Arrivés en 1347, suite à l’épisode des Bourgeois de Calais, les anglais vont y bâtir une tour (Lancaster tower) dont le rôle était de contrôler l’accès au port. A partir de la fin du XVIe siècle, de profondes modifications lui sont apportées, tout en gardant son rôle de vigie du port en des temps incertains. Une petite garnison et une terrasse garnie de canons y étaient en place.

    Après une explosion qui en 1800 fit d’importants dégâts, de nouveaux grands travaux sont entrepris dans la première moitié du XIXe siècle. Le fort est alors rénové et agrandi. Déclassé militairement en 1921, il devient propriété de la ville de Calais en 1938. Non visitable, il n’en reste pas moins un original lieu de promenade. La petite butte qui le surmonte donne un point de vue agréable sur le port, et sur le Dragon de Calais, son proche voisin. Le long du fort on peut emprunter le perré Risban, un agréable chemin longeant l’entrée du port pour rejoindre la plage.